.comment-link {margin-left:.6em;}

Ayaan info etc. emm eu-news AEI page Ayaan Hirsi Ali Security Trust support walk2web wikipedia anp surfwax aol global voices topix googel toolenet news digg blogscope snap icerocket big think newsvine managedQ silobreaker newstin propeller atheist media blog

Why information about Ayaan Hirsi Ali ? Aha krijgt telkens veel media aandacht, op tv, in de printmedia, tijdschriften en was/is de meest geciteerde nieuwe politica. Het is grappig om de verspreiding van informatie over het internet per nieuwsfeit qua snelheid en hoeveelheid te vergelijken. Cher Ayaan, Je vous prie de trouve annex;

Saturday, February 09, 2008

Sarkozy peut naturaliser Ayaan Hirsi Ali

Rama Yade: "Ce sera eux ou nous. Ne pas les soutenir, c'est négliger nos valeurs. Les oublier, c'est oublier qui nous sommes. Nous sommes à un tournant civilisationnel"

" ze niet ondersteunen, is onze waarden verwaarlozen. Ze vergeten, is vergeten wie wij zijn. Wij zijn aan de omwenteling van een beschaving." Het zal zijn, zij of wij.



et interview de Bernard-Henri Lévy par Julie Coste, 8 février 2008;
Le philosophe BHL explique à nouvelobs.com pourquoi il organise un meeting, dimanche soir à Paris, pour Mme Ayaan Hirsi Ali, cette ancienne députée des Pays-Bas sous le coup les fatawa pour avoir critiqué l'islam.

Pourquoi ce meeting ?

- Parce je crois que nous avons un devoir de solidarité avec ceux qui se battent, face à l’islamisme radical, pour les valeurs de tolérance, de liberté et de laïcité. Souvenez-vous de ce que nous faisions, avec Sartre et Foucault, pour les dissidents soviétiques. Souvenez-vous des mobilisations, des chaînes de solidarité, en faveur de Sakharov et des autres. Eh bien Ayaan, c’est comme Sakharov. Il faut, autour d’elle et de celles et ceux qui mènent le même combat qu’elle, une chaîne de solidarité du type de celles que nous formions autour de Sakharov. Le combat commence ici. Aujourd'hui.

Ayaan Hirsi Ali est-elle toujours menacée de mort ?

- Oui. Plus que jamais. Et le scandale des scandales c’est que l’administration des Pays-Bas, qui n’en est pas à une vilénie près, vient de lui retirer sa protection rapprochée lorsqu’elle quitte le territoire hollandais. C’est cette décision qui, pour Philippe Val, Dominique Sopo, Caroline Fourest, moi-même, a été le vrai déclencheur: il faut protéger Ayaan; il est impensable qu’une femme condamnée à mort parce qu’elle défend nos valeurs (elle dit elle-même, explicitement, qu’elle défend les valeurs de la laïcité à la française) soit livrée, sans défense, à ceux qui veulent la tuer.

La secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme, Rama Yade, doit participer à la manifestation de dimanche. Qu'attendez-vous, qu'attendent les organisateurs du meeting, de l'Etat français ?

- La plupart d’entre nous n’avons pas voté pour Nicolas Sarkozy. Mais nous avons entendu la promesse qu’il a faite, pendant sa campagne, quand il a dit: "moi Président, plus une femme au monde ne sera persécutée, martyrisée, sans trouver en France asile, soutien et espoir". Non seulement nous avons entendu cet engagement, mais nous l’avons pris au sérieux. Et même au pied de la lettre. S’il veut, il peut. Il peut même agir très vite. Et sa ministre, Rama Yade, le lui a d’ailleurs rappelé dans un article récemment paru dans Le Monde. Il peut quoi, au juste ? Lui donner asile, d’abord. Mais surtout, et c’est ce que nous demandons, lui donner la nationalité française. Ne serait-il pas paradoxal que cette femme, cette grande dame, cette incarnation des valeurs de l’Europe et, je le répète, de la France, soit contrainte de s’exiler aux Etats-Unis ?

Blog de Caroline Fourest : Tous autour d'Ayaan Hirsi Ali le 10 février à Paris

Avec Ayaan Hirsi Ali, Protégeons la liberté de penserimages

Le 10 février, à Paris, se tiendra un grand meeting de soutien autour de Ayaan Hirsi Ali.

Menacée de mort pour avoir écrit le scénario du film « Soumission », ayant côuté la vie au réalisateur Théo Van Gogh, cette ancienne députée des Pays-Bas d’origine somalienne n’est plus libre de ses mouvements.

Les menaces, ajoutées aux insultes pour avoir osé « offensé » l’Islam, l’ont conduite à se réfugier aux Etats-Unis. En vertu de quoi, le gouvernement des Pays-Bas refuse de continuer à financer sa protection.

L’Europe est en train de perdre l’une des plus courageuses dissidentes de l’islamisme.

À l’initiative de Benoît Hamon et députés socialistes, près de soixante-dix députés européens ont signé une question écrite souhaitant que l’Union européenne finance la protection d’Ayaan, « considérant que l'UE est fondée sur les valeurs de la démocratie et de l'Etat de droit, et que l'intégrisme religieux, dés lors qu'il menace de mort quiconque ose critiquer les symboles ou l’idéologie d’une religion, menace directement les libertés individuelles fondamentales ».

Il faudrait la majorité du parlement pour obtenir ce premier acte fort de l’Union européenne contre l’intégrisme.

Le gouvernement français, qui prend la présidence de l’Union européenne en juillet, peut y contribuer de manière décisive.

Il peut aussi choisir de lui accorder la nationalité française et donc la protéger.

Tout dépend de notre mobilisation.

Soutenons Ayaan. Et à travers elle tous les opposants à l’islamisme menacés. Tous sont vulnérables chaque fois qu’on les oublie : Taslima Nasreen (poétesse) a dû être exfiltrée de son domicile à Calcutta à cause de manifestations enragées contre elle, Kurt Westergaard (le dessinateur danois ayant représenté Mahomet avec une bombe dans son turban) vit constamment surveillé, Robert Redeker (professeur) a dû quitter son lycée et a vu sa vie bouleversée suite à une tribune critique envers Mahomet, Mohamed Sifaoui (journaliste algérien réfugié en France) voit sa protection remise en question.

Pour eux, pour nous, ne laissons pas le silence faire le jeu de ceux qui cherchent à intimider les esprits libres.


Le Meeting aura lieu le 10 février à 20 H à l’Ecole normale supérieure (annexe, amphi Jules Ferry), 29 rue d’Ulm 75005 (venir dès 19h en raison du dispositif de sécurité)

La soirée est organisée par : La Revue ProChoix, La Règle du Jeu, Libération, Sos Racisme et Charlie Hebdo

En présence de

Darina al-Joundi
Pascal Bruckner
Monique Canto-Sperber
Caroline Fourest
Benoît Hamon
Laurent Joffrin
Julia Kristeva
Bernard-Henri Lévy
Dominique Sopo
Philippe Val

Ségolène Royal
Rama Yade

Et bien sûr Ayaan Hirsi Ali


Labels: ,

1 Comments:

Blogger Paul Vanderdrift said...

former Charlie Hebdo employee has revealed that the satirical French newspaper will be published next week despite the barbaric assassinations of ten of it's journalists yesterday.
Journalist Caroline Fourest, who worked for the paper in 2011, has claimed that the terrorist attack on the publication's Paris offices, which left twelve people dead, will not silence their cartoonists.


Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-2901529/There-no-way-kill-10-newspaper-won-t-week-Ex-Charlie-Hebdo-writer-says-paper-not-silenced.html#ixzz3OGsYUSi3
Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook

11:25 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home